Soutien aux Sapeurs Pompiers de St Baudille de la Tour

stbcaserne

Insultés, les pompiers ne veulent plus vendre les calendriers

 

Il n’y aura pas de calendriers des pompiers cette année à Saint-Baudille-de-la-Tour. Dans ce village du Nord Isère, les neuf pompiers volontaires ont décidé de ne pas faire la tournée de fin d’année chez les habitants, lassés par les dénigrements dont ils se disent victimes.

 

Le village de Saint-Baudille-de-la-Tour, dans le Nord Isère, a pour l’instant réussi à conserver sa caserne de pompiers volontaires. Ils sont neuf, joignables en permanence ou presque. Mais depuis plusieurs mois, ils se disent dénigrés, insultés. Les pompiers volontaires ne feront donc pas de porte à porte cette année pour distribuer leur traditionnel calendrier. À la place, ils déposé un courrier dans toutes les boîtes aux lettres de la commune.

Cette tension, « c’est une accumulation de petits problèmes » au cours de l’année

Dans le courrier distribué dans le village, les pompiers volontaires dénoncent des « propos injurieux et diffamatoires » et tout cela vient de problèmes rencontrés tout au long de l’année. « Il y a eu des insultes, il y a eu pas mal de choses. C’est une accumulation de petits problèmes au cours de l’année vis à vis de différentes interventions, donc on a dit que c’était peut être plutôt mal vu de faire la tournée des calendriers », explique Hervé Dépierre, pompier-volontaire depuis une dizaine d’années à Saint-Baudille-de-la-Tour.

Les pompiers dénoncent des propos « injurieux et diffamatoires ». (Axelle Labbé)

La rancœur après l’incendie d’une ferme

Comment et pourquoi ces pompiers isérois se retrouvent-ils isolés dans leur village ? L’explication vient peut être d’une intervention ou d’une non-intervention : une ferme avait brûlé en juin dernier, les secouristes n’avaient pas pu intervenir faute d’effectif suffisant. Ce problème est-il nouveau ? Non, « cela c’était déjà produit les années passées mais sans jamais atteindre un tel degré de véhémence et méchanceté », écrivent les pompiers dans leur courrier. Malgré tout, plusieurs Saint-Baudillois les soutiennent : « je peux les comprendre, ils nous rendent service et en échange ils se font cracher dessus ». Pour ceux qui tiennent à acheter leur calendrier 2015 avec des chatons dans un panier, les pompiers seront présents à la caserne dimanche 7 décembre, à partir de 8 heures.

La lettre des pompiers de Saint-Baudille-de-la-Tour aux habitants de la commune.

Sources : France bleue